Lorsque vous entendez “collection de mini-jeux”, le premier jeu qui vous vient généralement à l’esprit est Mario Party. La série a été responsable de souvenirs hilarants et de relations tendues depuis l’ère de la Nintendo 64, bien que la série n’ait pas toujours donné le bon exemple: certains des épisodes, comme le misérable Mario Party Advance, vous ont traîné dans la lie de l’enfer de la fête. . Heureusement, Mario Party: Island Tour est une entrée portable bruyante de la série qui ajoute de nouveaux éléments rafraîchissants.

Island Tour adhère à la même structure que la plupart des autres jeux Mario Party: deux à quatre joueurs humains ou IA se déplacent sur une carte traditionnelle de type jeu de plateau dans une compétition, jouant à des mini-jeux pour des prix et tentant d’entraver les autres joueurs tout au long. La plupart des jeux Mario Party se sont concentrés sur la collecte de pièces et d’étoiles pour déterminer un gagnant à la fin d’un jeu, mais les plateaux d’Island Tour proposent différents objectifs et modes de jeu. Certains, comme Perilous Palace Path, exigent simplement que vous soyez le premier à atteindre l’objectif, tandis que d’autres vous demandent de collecter des objets pour voir qui peut terminer le jeu avec le plus de choses. Même si les plateaux ont un objectif similaire, il existe d’autres facteurs en jeu qui modifient considérablement le gameplay: Mad Mountain de Banzai Bill pourrait vous permettre d’invoquer une balle géante qui renvoie tout le monde sur son chemin de plusieurs espaces, tandis que le Magic Carpet Ride de Kamek renonce aux dés et attribue mouvement vers un inventaire de cartes numérotées, faisant vos choix sur la distance à parcourir pour une considération stratégique. Il y a un peu de variété ici, et le jeu donne utilement des évaluations aux catégories de chance, de compétence et de mini-jeu lorsque vous choisissez un tableau sur lequel jouer (bien que leur précision soit discutable). La plupart des cartes ne prennent pas trop de temps à parcourir, mais c’est probablement pour le mieux étant donné que la 3DS est une console à batterie, et rien ne tue une fête comme manquer de jus en milieu de partie.

Il est assez facile de faire bouger les choses, grâce à la fonction 3DS Download Play. Tout comme Mario Party DS, Island Tour permet à jusqu’à trois joueurs supplémentaires d’accéder et de profiter du jeu complet en multijoueur, même s’ils n’ont pas leur propre copie. Il faut quelques minutes pour envoyer le jeu à d’autres 3DS – et, bien sûr, ils ne peuvent pas le garder une fois que l’hôte se déconnecte – mais une fois l’attente terminée, les joueurs ont accès à l’ensemble du jeu (bien que l’hôte player contrôle tous les paramètres et sélections). C’est une bonne façon de s’assurer qu’il y a toujours une possibilité de lancer une fête tant que tout le monde a un système. Malheureusement, il n’y a aucun moyen de jouer en ligne. Oui, Mario Party est plus amusant dans un cadre de groupe local, mais l’omission de toute sorte d’option en ligne est déroutante, d’autant plus que la 3DS prend en charge les listes d’amis et le chat vocal.

Si vous en avez un, cependant, Island Tour propose un mode solo spécial appelé Bowser’s Tower. Dans ce mode, votre personnage choisi escalade une tour, jouant un mini-jeu à chaque étage et gagnant pour continuer. À chaque cinquième étage, vous affrontez un personnage de boss, et ces combats sont des mini-jeux en eux-mêmes. Comparé au mode histoire solo de Mario Party DS, la tour de Bowser est faible: il n’y a pas de variation sur les événements en fonction du choix du personnage; il faut beaucoup de temps pour terminer un runthrough (et, si vous êtes vraiment malchanceux, un mauvais tour de roulette peut vous renvoyer au début); et vous devez le terminer plus d’une fois pour tout déverrouiller. Pourtant, la tour de Bowser est une bonne diversion, et au fur et à mesure que vous jouez et que vous terminez des parcours de plateau, de la tour de Bowser et des mini-jeux individuels en solo ou en multijoueur, vous gagnez des points que vous pouvez dépenser pour du contenu à débloquer.

Mais la viande de tout Mario Party est sa ménagerie de mini-jeux, et Island Tour a plus de gagnants que de ratés dans son mélange. Bien que vous ayez les mini-jeux attendus des variétés «collecter», «faire tomber les autres joueurs d’une plate-forme» et «esquiver les choses qui viennent à vous», il existe des offres plus inventives qui font bon usage du matériel 3DS. Étant donné que la 3DS offre une variété de méthodes de contrôle – contrôleur, boutons, stylet, microphone et mouvement gyroscopique – les mini-jeux peuvent utiliser un ou plusieurs de ces éléments pour créer des expériences plus intéressantes. Cela conduit à des sorties intéressantes, telles que Buzz a Fuzzy (un mini-jeu de tir à l’arc contrôlé par mouvement et cercle) et Match Faker (un jeu de type mémoire qui vous permet d’utiliser le stylet pour prendre des notes). Le jeu tire parti du fait que chaque joueur a son propre écran, ce qui se traduit par des activités telles que l’explosion à la troisième personne dans une arène dans Tanks a Lot et la course sur glace hyper-glissante dans No Traction Action. Il existe même quelques mini-jeux auxiliaires qui utilisent les cartes 3DS AR souvent oubliées. Contrairement à Wii Party, où un seul joueur peut utiliser le GamePad, tout le monde est sur un pied d’égalité avec les mêmes commandes et la même vue, et beaucoup de mini-jeux font un bon travail à la fois en reconnaissant et en tirant parti de cela dans leur conception.

Mais il y a encore des puants dans le mélange. Des mini-jeux strictement basés sur la chance apparaissent fréquemment dans la rotation, et ils ne sont pas amusants. Quelques autres disposent de commandes lentes qui entravent votre capacité à bien bouger. (Dans les mini-jeux qui impliquaient de déplacer le système avec une autre méthode de contrôle, j’ai trouvé que le jeu avait une tendance désagréable à perdre l’étalonnage lorsqu’il revenait aux commandes de mouvement, ce qui nécessitait un recalibrage interrompant l’expérience.) Bien que vous puissiez basculer entre les normes prédéfinies et des mini-jeux faciles et activer ou désactiver les jeux utilisant un micro, vous ne pouvez toujours pas désactiver les mini-jeux individuels ou créer un ensemble personnalisé, ce qui est un oubli décevant.

Ce n’est en aucun cas une fête parfaite, mais quelques bonnes considérations de conception, une variété meilleure que la moyenne et des thèmes Mario toujours agréables placent Mario Party: Island Tour de quelques crans au-dessus de votre jeu vidéo moyen bash-in-a-box. Il est joliment portable, utilise bien le matériel et offre un bon mix de mini-jeux, ce qui en fait les vacances multijoueurs faciles à jouer que vous recherchez.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *